Pseudo polyarthrite rhizomélique

Accédez à la ressource : Pseudo polyarthrite rhizomélique

Consultez gratuitement cette conduite à tenir en intégralité en créant votre compte : tapez votre adresse email. C'est gratuit et rapide. Si vous avez un compte, tapez votre adresse email puis votre mot de passe.

En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d'utilisation.

Actions rapides
 CIM10 : M353

Modèles d'ordonnances types de la fiche Pseudo polyarthrite rhizomélique

Ordonnance

1) NFS

2) CRP

3) PAL ASAT ALAT GGT 

4) Facteurs rhumatoïdes et anticorps anti CCP

5) TSH

6) CPK, Facteurs anti nucléaires

7) Calcéme ionisée

8) EPP = Pic monoclonal 

 

Informations patients

La pseudo polyarthrite rhizomélique est une maladie inflammatoire qui touche principalement les personnes âgées de plus de 50 ans. Elle se caractérise par des douleurs et une raideur au niveau des épaules, du cou et des hanches, surtout le matin. Vous pouvez aussi ressentir de la fatigue, une légère fièvre et une perte d'appétit.

Le traitement principal est la prise de corticoïdes à faible dose. Cela soulage rapidement les symptômes. Un suivi régulier est nécessaire pour ajuster le traitement et surveiller les effets secondaires. Avec un bon suivi, la plupart des patients se rétablissent complètement en 1 à 3 ans.

Site web de référence :
https://www.fai2r.org/les-pathologies-rares/maladie-de-horton-pseudo-polyarthrite-rhizomelique/prise-en-charge/

Ordonnance

1) Glycémie a jeun
2) Ionogramme sanguin 
3) Clairance de la créatinine CKD EPI
4) ECBU 

Informations patients

La pseudo polyarthrite rhizomélique est une maladie inflammatoire qui touche principalement les personnes âgées de plus de 50 ans. Elle se caractérise par des douleurs et une raideur au niveau des épaules, du cou et des hanches, surtout le matin. Vous pouvez aussi ressentir de la fatigue, une légère fièvre et une perte d'appétit.

Le traitement principal est la prise de corticoïdes à faible dose. Cela soulage rapidement les symptômes. Un suivi régulier est nécessaire pour ajuster le traitement et surveiller les effets secondaires. Avec un bon suivi, la plupart des patients se rétablissent complètement en 1 à 3 ans.

Site web de référence :
https://www.fai2r.org/les-pathologies-rares/maladie-de-horton-pseudo-polyarthrite-rhizomelique/prise-en-charge/

Ordonnance

1) Prednisone 15 mg par jour le matin per os

Durée : 1 mois

2) Faire pratiquer au laboratoire biologique une NFS, PCR 15 jours après le début du traitement.

 

Revoir votre médecin au 15ème jour environ de traitement avec le résultat de votre prise de sang comprenant la NFS et PCR.

Informations patients

La corticothérapie est le traitement le plus efficace pour la PPR. Il est naturel d'avoir des inquiétudes, mais sachez que les médecins ont une longue expérience de ce traitement. Les doses utilisées pour la PPR sont faibles comparées à d'autres maladies, ce qui réduit considérablement les risques.

Les corticoïdes agissent rapidement, souvent en quelques jours, pour soulager vos douleurs aux épaules, au cou et aux hanches. Vous retrouverez votre mobilité et votre énergie. La plupart des patients constatent une amélioration spectaculaire de leur qualité de vie.

Les mesures hygiéno-diététiques à adopter pendant une corticothérapie prolongée sont les suivantes :

Alimentation : Limitez le sel (risque d'hypertension) et le sucre (risque de diabète). Privilégiez les fruits, légumes et protéines maigres.
Assurez un apport suffisant en calcium (produits laitiers, légumes verts) et vitamine D pour prévenir l'ostéoporose.

Activité physique : Faites de l'exercice modéré régulièrement (marche, natation) pour maintenir la masse musculaire et osseuse. Évitez les sports à risque de chutes.

Poids : Surveillez votre poids, la prise de poids étant un effet secondaire fréquent.

Infections : Lavez-vous fréquemment les mains. Évitez les contacts avec des personnes malades, les corticoïdes affaiblissant l'immunité.

Suivi médical : Respectez vos rendez-vous pour ajuster le traitement et dépister les effets secondaires (tension, glycémie, densité osseuse).

Ne jamais arrêter brutalement le traitement sans avis médical.

Site web de référence :
https://www.fai2r.org/les-pathologies-rares/maladie-de-horton-pseudo-polyarthrite-rhizomelique/prise-en-charge/

Ordonnance

1) Prednisone 20 mg par jour le matin per os

Durée : 1 mois

2) Faire pratiquer au laboratoire biologique une NFS, PCR 15 jours après le début du traitement.

 

Revoir votre médecin au 15ème jour environ de traitement avec le résultat de votre prise de sang comprenant la NFS et PCR.

Informations patients

La corticothérapie est le traitement le plus efficace pour la PPR. Il est naturel d'avoir des inquiétudes, mais sachez que les médecins ont une longue expérience de ce traitement. Les doses utilisées pour la PPR sont faibles comparées à d'autres maladies, ce qui réduit considérablement les risques.

Les corticoïdes agissent rapidement, souvent en quelques jours, pour soulager vos douleurs aux épaules, au cou et aux hanches. Vous retrouverez votre mobilité et votre énergie. La plupart des patients constatent une amélioration spectaculaire de leur qualité de vie.

Les mesures hygiéno-diététiques à adopter pendant une corticothérapie prolongée sont les suivantes :

Alimentation : Limitez le sel (risque d'hypertension) et le sucre (risque de diabète). Privilégiez les fruits, légumes et protéines maigres.
Assurez un apport suffisant en calcium (produits laitiers, légumes verts) et vitamine D pour prévenir l'ostéoporose.

Activité physique : Faites de l'exercice modéré régulièrement (marche, natation) pour maintenir la masse musculaire et osseuse. Évitez les sports à risque de chutes.

Poids : Surveillez votre poids, la prise de poids étant un effet secondaire fréquent.

Infections : Lavez-vous fréquemment les mains. Évitez les contacts avec des personnes malades, les corticoïdes affaiblissant l'immunité.

Suivi médical : Respectez vos rendez-vous pour ajuster le traitement et dépister les effets secondaires (tension, glycémie, densité osseuse).

Ne jamais arrêter brutalement le traitement sans avis médical.

Site web de référence :
https://www.fai2r.org/les-pathologies-rares/maladie-de-horton-pseudo-polyarthrite-rhizomelique/prise-en-charge/

Références

Recommandation EULAR 2015 :  https://www.guideline.care/images-recos/Recommandation%20EULAR%20PPR%202015.pdf


Mise à jour : 9 juin 2024

Avez-vous testé nos DPC ?

Découvrez nos formations DPC en ligne en format court, les sujets sont conçus par des médecins pour les médecins associant textes, quizz et vidéos interviews d'expert. Taux de satisfaction : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
Idéales pour les Médecins Généralistes

Je veux voir les sujets
Partager cette conduite à tenir
Une idée de reco ?

Si vous souhaitez voir un sujet abordé, contactez nous !