Dysménorrhée

Accédez à la ressource : Dysménorrhée

Consultez gratuitement cette conduite à tenir en intégralité en créant votre compte : tapez votre adresse email. C'est gratuit et rapide. Si vous avez un compte, tapez votre adresse email puis votre mot de passe.

En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d'utilisation.

Actions rapides
 CIM10 : N946

Modèles d'ordonnances types de la fiche Dysménorrhée

Ordonnance

Flurbiprofène: 1 cp à 100 mg au cours d'un repas en cas de douleurs à renouveler 2 à 3 fois/j selon les douleurs. 

QSP pour 3 mois selon le cycle hormonal. 

Ce traitement pourra être répété le nombre de jours nécessaire, selon la durée de la dysménorrhée.

 

Informations patients

Fiche d'information : Dysménorrhée

La dysménorrhée désigne des règles douloureuses, souvent accompagnées de crampes dans le bas-ventre. Cette condition est fréquente chez les femmes jeunes et peut être causée par des contractions utérines intenses.

Symptômes courants :
- Douleurs abdominales sévères pendant les règles.
- Maux de dos, nausées et fatigue.

Gestion de la dysménorrhée :
- Utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour soulager la douleur.
- Application de chaleur sur le bas-ventre peut également aider.

Il est conseillé de consulter un médecin si les symptômes sont très intenses ou affectent votre quotidien. Des options de traitement comme la contraception hormonale peuvent être envisagées pour soulager les douleurs menstruelles.

Pour plus d'informations

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/regles-douloureuses/douleurs-regles



Une prise en charge adaptée peut significativement améliorer la qualité de vie pendant les menstruations.

Ordonnance

Phloroglucinol 80 mg, 2 cp en 1 prise.

QSP pour 3 mois selon le cycle hormonal. 



 

Informations patients

Fiche d'information : Dysménorrhée

La dysménorrhée désigne des règles douloureuses, souvent accompagnées de crampes dans le bas-ventre. Cette condition est fréquente chez les femmes jeunes et peut être causée par des contractions utérines intenses.

Symptômes courants :
- Douleurs abdominales sévères pendant les règles.
- Maux de dos, nausées et fatigue.

Gestion de la dysménorrhée :
- Utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour soulager la douleur.
- Application de chaleur sur le bas-ventre peut également aider.

Il est conseillé de consulter un médecin si les symptômes sont très intenses ou affectent votre quotidien. Des options de traitement comme la contraception hormonale peuvent être envisagées pour soulager les douleurs menstruelles.

Pour plus d'informations

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/regles-douloureuses/douleurs-regles



Une prise en charge adaptée peut significativement améliorer la qualité de vie pendant les menstruations.

Ordonnance

Paracétamol: 1 g en 1 prise à la demande, maximum 3g /j durant la période de crise.

QSP pour 3 mois selon le cycle hormonal. 



 

 

Informations patients

Fiche d'information : Dysménorrhée

La dysménorrhée désigne des règles douloureuses, souvent accompagnées de crampes dans le bas-ventre. Cette condition est fréquente chez les femmes jeunes et peut être causée par des contractions utérines intenses.

Symptômes courants :
- Douleurs abdominales sévères pendant les règles.
- Maux de dos, nausées et fatigue.

Gestion de la dysménorrhée :
- Utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour soulager la douleur.
- Application de chaleur sur le bas-ventre peut également aider.

Il est conseillé de consulter un médecin si les symptômes sont très intenses ou affectent votre quotidien. Des options de traitement comme la contraception hormonale peuvent être envisagées pour soulager les douleurs menstruelles.

Pour plus d'informations

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/regles-douloureuses/douleurs-regles



Une prise en charge adaptée peut significativement améliorer la qualité de vie pendant les menstruations.

Ordonnance

Ethynilestradiol 20 µg + lévonorgestrel 100 µg, 1 cp/j à heure fixe, à commencer la première fois le premier jour du cycle, puis à prendre pendant 21 jours, arrêt 7 jours, puis reprise 21 jours et ainsi de suite (une prise en continu est possible).

QSP pour 3 mois selon le cycle hormonal. 



Informations patients

Qu'est-ce qu'une contraception progestative ?

La contraception progestative est une méthode contraceptive qui utilise un progestatif, une hormone synthétique similaire à la progestérone naturelle, pour empêcher l'ovulation et la fécondation. Elle est disponible sous différentes formes, notamment :

Pilule progestative : à prendre tous les jours à la même heure.
Patch : à changer toutes les semaines.
Anneau vaginal : à insérer dans le vagin pendant 3 semaines et à retirer pendant 1 semaine.
Implant : inséré sous la peau du bras par un professionnel de santé et efficace pendant 3 à 5 ans.
Comment fonctionne la contraception progestative ?

La contraception progestative agit principalement en :

Épaississant la glaire cervicale, ce qui rend difficile le passage des spermatozoïdes dans l'utérus.
Inhibant l'ovulation dans certains cas.

* Avantages de la contraception progestative :

Efficacité élevée lorsqu'elle est utilisée correctement.
Réduction du risque de certains cancers comme le cancer de l'ovaire et de l'endomètre.
Moins d'effets secondaires que la pilule contraceptive combinée, notamment moins de risque de nausées, de vomissements et de prise de poids.
Peut être utilisée par les femmes qui allaitent.

* Inconvénients de la contraception progestative :

Saignements irréguliers pendant les premiers mois d'utilisation.
Risque accru de saignements vaginaux entre les règles.
Nécessité d'une prise quotidienne (pilule) ou d'un changement régulier (patch, anneau).
Moins efficace que la pilule contraceptive combinée en cas d'oubli d'un comprimé.

• Conduite à tenir en cas d'oubli d'un comprimé:
- si l'oubli est de moins de 12 heures, l'efficacité contraceptive estgarantie;

- si l'oubli est de plus de 12 heures:
• prendre le comprimé oublié,
• utiliser des préservatifs pendant les 7 jours suivant l'oubli,
• utiliser une contraception d'urgence si des rapports ont eu lieu dans les 5 jours précédant l'oubli, ou si l'oubli concerne au moins deux comprimes,
• si l'oubli concerne 1 des 7 derniers comprimés de la plaquette, débuter directement la plaquette suivante en fin de plaquette (sans les 7 jours d'arrêt entre deux plaquettes).

• Une contraception d'urgence pourra être prescrite d'emblée si nécessaire, en association avec la prescription de la contraception orale.


Plus d'informations :

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/contraception/methodes-contraception-hormonale



https://www.ameli.fr/assure/remboursements/rembourse/contraception-ivg/contraception



https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/contraception/choisir-mode-contraception

Références

Mise à jour : 25 juin 2024

Avez-vous testé nos DPC ?

Découvrez nos formations DPC en ligne en format court, les sujets sont conçus par des médecins pour les médecins associant textes, quizz et vidéos interviews d'expert. Taux de satisfaction : ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
Idéales pour les Médecins Généralistes

Je veux voir les sujets
Partager cette conduite à tenir
Une idée de reco ?

Si vous souhaitez voir un sujet abordé, contactez nous !