Goutte

Accédez à la ressource : Goutte

Consultez gratuitement cette conduite à tenir en intégralité en créant votre compte : tapez votre adresse email. C'est gratuit et rapide. Si vous avez un compte, tapez votre adresse email puis votre mot de passe.

En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d'utilisation.

Actions rapides
 CIM10 : M100

Modèles d'ordonnances types de la fiche Goutte

Ordonnance

1) Colchicine ; comprimé. 
Le 1er jour prendre 1mg dès le début des douleurs puis si la douleur persiste prendre 0.5 mg 1h après. Les 2 jours suivants prendre : 0.5mg 3 fois par jour pendant 3 jours

Durée : 3 jours. 

Ne dépassez jamais 1.5 cp par jour. 

Si la douleur persiste au delà de 3 jours, reconsultez votre médecin. 

 

2) Paracétamol ; 1g ; en comprimé.
Un cp 3x/j pendant 7 jours
 
Ne dépassez pas 3 grammes par jour.
Un surdosage peut entraîner des lésions graves du foie.

 

3) Vessie de glace 

Posez la vessie de glace remplie de glace pillé sur l'articulation douloureuse 6x/j 

 

4) Arceau pour éviter le contact du pied avec les draps la nuit. 

A utiliser jusqu'à disparition de la douleur.

 

5) Boire 3 l d'eau/ jour. 

 

 

Informations patients

La goutte est une forme d'arthrite qui survient lorsque des cristaux d'urate de sodium se forment dans vos articulations, provoquant une inflammation et une douleur intense. Ces cristaux se forment souvent lorsque le niveau d'acide urique dans votre sang est élevé.

Symptômes :

La goutte provoque généralement une douleur soudaine et intense, souvent dans le gros orteil, mais elle peut aussi affecter d'autres articulations telles que les genoux, les chevilles, les coudes, les poignets ou les doigts.
La zone touchée peut devenir rouge, chaude et gonflée.
La douleur peut être si intense qu'elle rend difficile le déplacement ou même le simple contact avec la zone affectée.

Causes :

La principale cause de la goutte est un excès d'acide urique dans le sang. L'acide urique est un produit chimique naturel issu de la dégradation des purines, qui sont présentes dans certains aliments et sont également produites par votre corps.
Certains facteurs de risque peuvent augmenter vos chances de développer la goutte, comme une alimentation riche en viande rouge, en fruits de mer, en boissons sucrées ou en alcool, ainsi que l'obésité, la consommation de certains médicaments, et des antécédents familiaux de goutte.
Traitement :

Médicaments :
Les médicaments anti-inflammatoires peuvent aider à soulager la douleur et l'inflammation pendant une crise de goutte.
Les médicaments qui réduisent les niveaux d'acide urique dans le sang peuvent être prescrits pour prévenir de futures crises de goutte en diminuant la formation de cristaux.
Changements de mode de vie :
Adopter une alimentation saine et équilibrée, pauvre en purines et en alcool, peut aider à réduire les niveaux d'acide urique.
Maintenir un poids santé et faire de l'exercice régulièrement peut également aider à prévenir les crises de goutte.
Repos et application de glace :
Se reposer et appliquer de la glace sur la zone affectée peuvent aider à soulager la douleur et l'inflammation.
Hydratation :
Boire beaucoup d'eau peut aider à éliminer l'excès d'acide urique de votre corps.
Prévention :

En plus de suivre un traitement médicamenteux si nécessaire, il est important d'adopter un mode de vie sain pour prévenir les futures crises de goutte.
Cela inclut de maintenir un poids santé, de limiter la consommation d'alcool et d'aliments riches en purines, et de rester bien hydraté.
Le suivi régulier avec votre médecin est également essentiel pour surveiller vos niveaux d'acide urique et ajuster votre traitement si nécessaire.

Site d'information d'améli :

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/goutte


Ordonnance

1) Naproxène sodique ; 750 mg en comprimés
1 comprimé le 1er jour 

 

puis 2) Naproxène sodique ; 250 mg en comprimés; 3x/j pendant 7 jours 
 

Prendre les comprimés au milieu des repas,
Consultez en cas de douleurs à l'estomac.


3) Paracétamol ; 1g ; en comprimé ; 
Un cp 3x/j pendant 7 jours
 
Ne dépassez pas 3 grammes par jour.
Un surdosage peut entraîner des lésions graves du foie.

Informations patients

La goutte est une forme d'arthrite qui survient lorsque des cristaux d'urate de sodium se forment dans vos articulations, provoquant une inflammation et une douleur intense. Ces cristaux se forment souvent lorsque le niveau d'acide urique dans votre sang est élevé.

Symptômes :

La goutte provoque généralement une douleur soudaine et intense, souvent dans le gros orteil, mais elle peut aussi affecter d'autres articulations telles que les genoux, les chevilles, les coudes, les poignets ou les doigts.
La zone touchée peut devenir rouge, chaude et gonflée.
La douleur peut être si intense qu'elle rend difficile le déplacement ou même le simple contact avec la zone affectée.

Causes :

La principale cause de la goutte est un excès d'acide urique dans le sang. L'acide urique est un produit chimique naturel issu de la dégradation des purines, qui sont présentes dans certains aliments et sont également produites par votre corps.
Certains facteurs de risque peuvent augmenter vos chances de développer la goutte, comme une alimentation riche en viande rouge, en fruits de mer, en boissons sucrées ou en alcool, ainsi que l'obésité, la consommation de certains médicaments, et des antécédents familiaux de goutte.
Traitement :

Médicaments :
Les médicaments anti-inflammatoires peuvent aider à soulager la douleur et l'inflammation pendant une crise de goutte.
Les médicaments qui réduisent les niveaux d'acide urique dans le sang peuvent être prescrits pour prévenir de futures crises de goutte en diminuant la formation de cristaux.
Changements de mode de vie :
Adopter une alimentation saine et équilibrée, pauvre en purines et en alcool, peut aider à réduire les niveaux d'acide urique.
Maintenir un poids santé et faire de l'exercice régulièrement peut également aider à prévenir les crises de goutte.
Repos et application de glace :
Se reposer et appliquer de la glace sur la zone affectée peuvent aider à soulager la douleur et l'inflammation.
Hydratation :
Boire beaucoup d'eau peut aider à éliminer l'excès d'acide urique de votre corps.
Prévention :

En plus de suivre un traitement médicamenteux si nécessaire, il est important d'adopter un mode de vie sain pour prévenir les futures crises de goutte.
Cela inclut de maintenir un poids santé, de limiter la consommation d'alcool et d'aliments riches en purines, et de rester bien hydraté.
Le suivi régulier avec votre médecin est également essentiel pour surveiller vos niveaux d'acide urique et ajuster votre traitement si nécessaire.

Site d'information d'améli :

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/goutte


Ordonnance

1) Prednisolone 35mg/j pendant 5 jours.
Si la douleur persiste au delà de 3 jours, reconsultez votre médecin. 

 

2) Paracétamol ; 1g ; en comprimé.
Un cp 3x/j pendant 7 jours
 Ne dépassez pas 3 grammes par jour.
Un surdosage peut entraîner des lésions graves du foie.

 

3) Vessie de glace 

Posez la vessie de glace remplie de glace pillé sur l'articulation douloureuse 6x/j 

 

4) Arceau pour éviter le contact du pied avec les draps la nuit. 

A utiliser jusqu'à disparition de la douleur.

 

5) Boire 3 l d'eau/ jour. 

 

Informations patients

La goutte est une forme d'arthrite qui survient lorsque des cristaux d'urate de sodium se forment dans vos articulations, provoquant une inflammation et une douleur intense. Ces cristaux se forment souvent lorsque le niveau d'acide urique dans votre sang est élevé.

Symptômes :

La goutte provoque généralement une douleur soudaine et intense, souvent dans le gros orteil, mais elle peut aussi affecter d'autres articulations telles que les genoux, les chevilles, les coudes, les poignets ou les doigts.
La zone touchée peut devenir rouge, chaude et gonflée.
La douleur peut être si intense qu'elle rend difficile le déplacement ou même le simple contact avec la zone affectée.

Causes :

La principale cause de la goutte est un excès d'acide urique dans le sang. L'acide urique est un produit chimique naturel issu de la dégradation des purines, qui sont présentes dans certains aliments et sont également produites par votre corps.
Certains facteurs de risque peuvent augmenter vos chances de développer la goutte, comme une alimentation riche en viande rouge, en fruits de mer, en boissons sucrées ou en alcool, ainsi que l'obésité, la consommation de certains médicaments, et des antécédents familiaux de goutte.
Traitement :

Médicaments :
Les médicaments anti-inflammatoires peuvent aider à soulager la douleur et l'inflammation pendant une crise de goutte.
Les médicaments qui réduisent les niveaux d'acide urique dans le sang peuvent être prescrits pour prévenir de futures crises de goutte en diminuant la formation de cristaux.
Changements de mode de vie :
Adopter une alimentation saine et équilibrée, pauvre en purines et en alcool, peut aider à réduire les niveaux d'acide urique.
Maintenir un poids santé et faire de l'exercice régulièrement peut également aider à prévenir les crises de goutte.
Repos et application de glace :
Se reposer et appliquer de la glace sur la zone affectée peuvent aider à soulager la douleur et l'inflammation.
Hydratation :
Boire beaucoup d'eau peut aider à éliminer l'excès d'acide urique de votre corps.
Prévention :

En plus de suivre un traitement médicamenteux si nécessaire, il est important d'adopter un mode de vie sain pour prévenir les futures crises de goutte.
Cela inclut de maintenir un poids santé, de limiter la consommation d'alcool et d'aliments riches en purines, et de rester bien hydraté.
Le suivi régulier avec votre médecin est également essentiel pour surveiller vos niveaux d'acide urique et ajuster votre traitement si nécessaire.

Site d'information d'améli :

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/goutte

Ordonnance

1) Allopurinol ; comprimé ; 100mg

1 comprimé par jour pendant 3 mois, à prendre au milieu des repas.

 

Si vous êtes d'origine asiatique, ce traitement est contre indiqué si vous êtes porteur du gène HLA-B*5801. Veuillez faire le dépistage de ce test avant toute prise d'allopurinol dans ce cas. 

En cas d'éruption cutanée (plaques rouges sur la peau), stoppez immédiatement le traitement et consultez en urgence votre médecin. Prenez en photo la lésion cutané et son évolution.
La posologie du traitement sera adaptée en fonction du prochain dosager d'uricémie dans 3 mois.

 

2) Colchicine + tiémonium ; comprimé. 
1/2 comprimé par jour pendant 3 mois 

 

3) Eviter les aliments et boissons riches en purine (acide urique) 

Informations patients

Le traitement de fond a pour but de maintenir l’uricémie (taux d’acide urique dans le sang) sous une valeur seuil. Ce traitement à vie comprend des modifications du mode de vie et souvent un traitement médicamenteux.

Les mesures hygiéno-diététiques indispensables en cas de goutte sont :

Goutte et perte de poids
Il est conseillé de maigrir progressivement (entre 5 à 15 %) en cas de surpoids ou d’obésité.

Activité physique
De l'exercice physique quotidien, adapté à l’état de santé prévient le risque cardiovasculaire.

Alimentation et goutte
Il est nécessaire de diminuer la consommation de boissons alcoolisées.

Il est indispensable d’arrêter de boire :
de la bière, très riche en purines, même lorsqu’elle est sans alcool ; des alcools forts ; des sodas sucrés et de jus de fruits riches en fructose.
La consommation de produits riches en purines est réduite : viande, abats, poissons, fruits de mer en préférant la viande maigre.

Les purines d’origine végétale sont sans risque On les retrouve dans les pois, les haricots, l’oseille, les lentilles, etc.

Ordonnance

Faire pratiquer une recherche du gène HLA B*5801. 

Cliquez-ici pour imprimer le modèle de fiche pré remplie. 

 

Informations patients

Avant de débuter le traitement par allopurinol, il convient de réaliser ce test génétique pour s'assurer de l'absence de risque de réaction cutanée grave en cas de prise du traitement.
Les personnes d'origine asiatique sont parfois porteuse du gène HLA B 5801 qui contre indique la prise d'allopurinol.
Ne prenez pas ce traitement d'allopurinol sans avoir montré les résultats à votre médecin.

Références

Recommandations 2020 de la Société française de rhumatologie pour la prise en charge de la goutte : traitement des crises de goutte.
 https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1169833020301502

Recommandations de la Société française de rhumatologie pour la prise en charge de la goutte : le traitement hypo-uricémiant.
 https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1169833020301514

Application patient pour soigner la goutte :
 https://appligoutte.io/


Mise à jour : 17 janvier 2024

Avez-vous testé nos cas cliniques DPC ?

Testez-vous avec ce cas clinique en ligne en format court sur cette conduite à tenir !


Je teste mes connaissances
Partager cette conduite à tenir
Une idée de reco ?

Si vous souhaitez voir un sujet abordé, contactez nous !