Testez gratuitement et intégralement la première question du cas clinique de la semaine !

Cas clinique de la semaine 18 - Post traumatique


Au terme de ce cas clinique, vous aurez validé votre DPC et revu : 

Quand penser à un état de stress aigu  ?

Comment reconnaître un trouble du stress post traumatique (TSPT) ? 

Comment traiter un état de stress aigu et un trouble du stress post traumatique ? 

Quand demander un avis au psychiatre ?


A la fin du cas clinique corrigé, vous recevrez :

Une fiche de synthèse sur la CAT face à un état de stress aigu et trouble du stress post traumatique en MG

👉 tout pour gérer au quotidien simplement, rapidement et en mode Evidence Based Medicine (EBM) 😉


À vous de jouer ! Votre patient arrive…

Vous êtes au cabinet et vous recevez M. Martin, âgé de 38 ans, comptable. Il a eu un AVP, il y a 2 semaines : voiture contre sanglier, la nuit en rentrant d'une soirée chez ses amis. 

Il présente pour ATCD une rhinite allergique traité par anti histaminique oral avec une polypose nasale traitée par mométasone nasale.

Il vient vous voir car il a du mal à dormir depuis une semaine. "Je fais des cauchemars, je repense à cet animal, je revois ses yeux me regarder en plein dans mes phares, j'étais tranquillement installé au volant avec le coude posé comme cela (il mime la conduite avec son coude), je pensais à ce que j'allais faire le lendemain. C'est terrible, pourquoi cet animal, là, à ce moment là sur la route, mais cela tient à quoi la vie, j'aurais pu mourir tiens en un claquement de doigts". 

"Vous savez je suis venu à pied docteur, je ne prends plus la voiture c'est trop dur. Tenez l'autre jour, on est passé au même endroit avec ma femme qui conduisait et j'ai crié STOP NON ARRÊTE, pile à l'endroit où j'ai eu l'accident".

Vous remarquez que le patient quand il vous parle de son accident a les yeux dans le vague et qu'il transpire du front. 

PARMI LES PROPOSITIONS SUIVANTES LESQUELLES SONT VRAIES ? 


Temps
0/600000
J'ai répondu