Revoir en une heure la syncope en médecine générale

Pour accéder au contenu, inscrivez-vous, c'est gratuit !

Si vous êtes déjà inscrit, tapez juste votre adresse email puis votre mot de passe

En vous inscrivant, vous acceptez nos conditions d'utilisation.

Épisode 1 : Comment distinguer une perte de connaissance syncopale d’une perte de connaissance (PDC) non syncopale ?



La phrase du jour

 

« Une syncope se caractérise par une PDC mais toutes les PDC ne sont pas des syncopes. » 



On va donc commencer par la définition d’une syncope☝️

 

La syncope est un symptôme défini comme une perte de connaissance transitoire, à début rapide, de durée généralement brève, spontanément résolutive, s’accompagnant d’une perte du tonus postural avec retour rapide à un état de conscience normal et dû à une ischémie cérébrale globale et passagère.

Tous les mots de la définition sont importants 💎💎💎
Une perte de connaissance se caractérise par 4 éléments principaux :

  • Durée brève
  • Mouvements anormaux
  • Absence de réponse aux stimuli
  • Amnésie de la perte de connaissance

 

3 grands pièges sont à éviter face à une perte de connaissance :

 

  1. Diagnostiquer une perte de connaissance alors qu’il n’y en a pas eu => Lipothymies et malaises ne sont pas des pertes de connaissance.
  2. Eliminer au contraire une perte de connaissance alors qu’il y en a eu une ! Certaines personnes notamment âgées ont tendance à nier la perte de connaissance et à exagérer le côté accidentel d’une chute par exemple.
  3. Considérer que toute perte de connaissance est une syncope. En effet, une syncope est une forme de perte de connaissance (pdc) mais ce n’est pas la seule cause.

Il y a 3 grandes causes de pertes de connaissance non syncopales :

  1. Le traumatisme crânien
  2. L’épilepsie
  3. L’hypoglycémie

Ci dessous, voici un tableau permettant de différencier épilepsie et syncope :

différencier épilepsie et syncope

Quelle est la différence entre lipothymie et syncope ?

 

La lipothymie est également due à une hypoperfusion cérébrale mais plus courte que dans une syncope, il n’y a donc pas de perte de connaissance dans la lipothymie !

 

Quelles sont les questions utiles à poser à un patient suspect de syncope ?

 

Ne pas oublier d’interroger l’entourage également.

Questions utiles

Pour faire simple, la 1ère question à se poser devant une perte de connaissance transitoire est celle du traumatisme crânien.

Car, si la perte de connaissance est précédée d’un traumatisme crânien, cela exclu la syncope ! Il s’agit alors d’un autre champ nosologique : celui des TC souvent.
Retenez bien cet arbre diagnostique 👇

Arbre diagnostique

« Ok, le patient a bien eu une syncope, que faire ? »

 

Et bien, il faut différencier rapidement la syncope d’origine cardiaque de la syncope non cardiaque !

« Pourquoi ? »

 

Car la syncope cardiaque peut être mortelle… les autres jamais !

Syncopes non cardiaques = syncope réflexes par activation du système parasympathique ou inactivation du système sympathique :

  • malaise vagal
  • HypoTA orthostatique

L’évaluation initiale d’un patient présentant une syncope doit comporter au minimum :

  • Interrogatoire
  • Examen clinique
  • ECG (sauf cause vagale typique du sujet jeune)

L’interrogatoire doit être policier. Il faut prendre son temps car de cet interrogatoire découle dans près de la moitié des cas la cause de la syncope.
🧨 Ne pas oublier les témoins et l’entourage 🧨

Tout malaise doit être examiné comme une syncope car ils partagent le même pronostic donc retenez bien : 3 choses à faire

  • Interrogatoire
  • Examen clinique
  • ECG

 

Voilà, la partie texte de cet épisode est terminée.
Installez-vous confortablement ☕️ ☕️ ☕️
Attaquons maintenant la 2ème partie de cet épisode en cliquant sur la vidéo du Dr Schwartz, cardiologue à Nancy et à l’unité de syncope de la clinique Pasteur qui vous résume les éléments clefs à retenir sur cette phase diagnostique 😉
Rendez-vous après la vidéo pour les QCM ! Bonne projection 🎥 😉
- Pas le temps pour la vidéo ? - Ce n’est pas grave, faites une pause, vous pourrez reprendre plus tard nous mesurons le temps de formation, chacun son rythme !